Accueil / Home

  ACTMD - Association Canadienne des thérapeutes en Médecines Douces
CATCM - Canadian Association of Therapists in Complementary Medicine

ACDM - Association Canadienne des Massothérapeutes  et Autres thérapeutes en Médecines Alternatives

Accueil / Home

 

 

 

Article du mois
Article of the month

 

 

L'EXPÉRIENCE SENSORIELLE
par Francine Audet M.A. 

Puisant dans notre vécu, faisons un tour d'horizon des différentes expériences sensorielles que nous avons vécues dans l'enfance, l'adolescence et dans la vie adulte incluant les différentes expériences du toucher. Nous avons tous notre " dictionnaire" , notre " disque dur" contenant l'inventaire de ces expériences et la signification que nous leurs avons donnée. Chaque humain est unique par sa génétique, ses caractéristiques physiques, psychologiques, mais aussi par ce volet expérienciel.

Masser quelqu'un c'est ajouter une expérience dans le " dictionnaire expérienciel personnel" du client, mais ça peut également en réactiver une ou plusieurs occulté (es) ou non jusqu'à ce jour. D'où l'importance, à travers cette communication, de sentir non seulement avec vos mains, mais à travers vos observations, votre ressenti et votre cœur. Cette " sensibilité professionnelle" (empathie vs sympathie vs compassion…) qui respecte l'expérience de l'autre et la limite à travers le toucher, qui ne juge pas, qui offre un accueil inconditionnel ( peu importe la texture de la peau, le poids, etc. du client) peut faire la différence et rendre, subjectivement, l'expérience sensorielle antérieure réactivée comme moins importante et celle d'aujourd'hui d'autant plus noble. Il va sans dire que l'expérience de toucher, de masser quelqu'un peut également activer une ou des expériences vécues chez le massothérapeute, contenues dans son " disque dur" personnel.

Pour terminer cette réflexion, j'attire votre attention sur quelques passages du livre L'abandon corporel *.

p.62
Tout est sens si nous prenons la peine d'écouter et d'entendre, même la souffrance et la mort. Il faut trouver l'angle à partir duquel on peut regarder, entendre et comprendre. L'abandon corporel fournit un de ces lieux pour être et pour découvrir et observer les lois profondes de l'existence. Il nous permet de formuler un certain nombre d'affirmations qui fondent notre réflexion sur l'éducation et sur notre action thérapeutique.

p. 63
…Plus une organisation a été marquée d'expériences négatives et douloureuses, plus l'individu sera porté à prendre les moyens les plus extrêmes pour éviter de se ressentir, ce qui le conduira souvent, sinon toujours, à des souffrances pires et parfois même à sa propre destruction.

p.64
…Comme dans le " toucher-présence" , il s'agit simplement d'être réceptif, ouvert à ce qui se passe, à ce qui émerge, sans jamais ni le définir, ni le contrôler, ni le diriger à l'avance. Il s'agit donc de prendre le risque de tous les modes de rapport, le risque de passer d'un mode de rapport à l'autre, pour dépasser ainsi les dichotomies sécurisantes des rôles.

*Aimé Hamann, Gilles Deshaies, Clémence Dubé, Roch Pelletier, Fernande Richard, Gilles Rioux, L'abandon corporel, éd. Stanké, 1993, 205 pages

Francine Audet est psychologue
Pour plus d'information: (450) 444-7988
www.FrancineAudet.com 

 

 

 

 

© Copyright ACTMD