Accueil / Home

  ACTMD - Association Canadienne des thérapeutes en Médecines Douces
CATCM - Canadian Association of Therapists in Complementary Medicine

ACDM - Association Canadienne des Massothérapeutes  et Autres thérapeutes en Médecines Alternatives

Accueil / Home

 

 

 

Article du mois
Article of the month

 

 

LE CORPS UN ALLIÉ CAPITAL AU MAINTIEN DE LA SANTÉ
par Francine Audet M.A.
 

Votre corps vous parle, l'entendez-vous ? L'écoutez-vous ?   La première responsabilité qui incombe à l'adulte, c'est de bien prendre soin de lui-même.   Dans la mesure ou l'adulte est à l'écoute des malaises physiques que son corps lui manifeste et tente de trouver les façons d'être, les façons de vivre, les choix personnels (ex. alimentaires...) y étant associés, il pourra alors rechercher des solutions pour résorber ces malaises.   Toutefois, pris dans le tourbillon de la vie, les priorités sont parfois dirigées ailleurs et le corps devra malheureusement parler plus fort pour se faire entendre.   Il nous arrivent, intervenants, de constater que certaines personnes doivent passer par la maladie pour finalement en arriver à mieux se connaître et à assumer leur principale responsabilité, celle de prendre soin d'eux, de leur santé et de leur propre bonheur.   Combien de gens devront tomber dans l'abîme de la dépression et du burn-out avant d'entamer une réelle prise en charge de leur bonheur .   Soyons aux aguets et partageons avec nos clients, nos collègues, nos proches, les moyens que nous découvrons au fil de notre quotidien d'intervenant pour aider les personnes qui nous consultent, à se mobiliser et à agir dans leur propre intérêt.   Favorisons " l'Empowerment" .

Piste de solution proposée
L'être est un tout, le coeur (vie émotive, affective et psychologique), la tête (pensées, opinions, valeurs, croyances) et le corps qui rassemble et intègre ces composantes.   Prendre soin de soi, choisir d'entendre et d'être à l'écoute des symptômes* de notre corps, c'est essayer de prendre conscience qu'il y a un déséquilibre, une désharmoinie entre ces composantes de notre Être.   Y a-t-il cohérence entre notre représentation de soi intérieure et notre façon de vivre et d'être dans et parmi le monde (notre moi extérieur).

Une piste de solution toute simple, mais qui nécessite à la fois une bonne volonté et un grand sens des responsabilités est de vous recentrer (méthode de " centrage" , " focfusing" méthode de Gendlin) en vous mettant à l'écoute de votre intérieur dans un premier temps.   Puis, cette solution dans un deuxième temps, consistera à décider de s'auto-observer et de mettre en lien les informations recueillies lors du " centrage" et de l'auto-observation.   Finalement, il est probable qu'une ou des piste(s) de solution(s) émerge(nt) de cette analyse, de cette prise en charge personnelle.   Chaque malaise*, chaque symptôme, chaque émotion et chaque pensée discordante doivent être considérés *.   Pour y arriver, vous devez affronter et confronter toutes les pensées qui vous suggèrent que vous n'en avez pas le temps et qui vous proposent de remettre à plus tard, et ainsi accepter l'effort qu'exige ce travail sur soi. Ce processus de guérison est assurément beaucoup plus exigeant que de remettre son bien-être sous la responsabilité de quelqu'un d'autre ou d'un produit quelconque, plutôt que d'entrevoir son pouvoir d'action, de prise en charge et de se mettre en action pour s'occuper de nos affaires.   Afin d'aider ses clients à prendre la voie de l'empowerment, l'intervenant doit tenir compte des symptômes du client et de comment celui-ci lui en parle (ce qui est observable et ce qui s'entend).   Puis il doit l'amener à se réapproprier cette information et à l'utiliser pour travailler à son mieux-être.   Il portera également attention à l'image que la personne a d'elle-même, qu'elle à son apparence et de la première impression qu'elle suscite en lui au début de la consultation.   Toutes ces informations guiderons ses interventions pour outiller son client dans son cheminement.

En quise de motivation à la mobilisation, essayer d'amener la personne qui consulte à voir que plus son corps rayonnera de santé et d'harmonie, plus il dégagera le bonheur.   Ce faisant, plus elle s'aimera et s'appréciera telle qu'elle est et plus elle sera attirante pour les autres.   Conséquemment, plus les gens rechercheront sa compagnie.

Être à l'écoute de ses pensées, de ses émotions plutôt que de les réprimer et de les soumettre à une dualité intérieure sous forme de tiraillement, de conflit intérieur conscientisé ou pas deviendra la voie de la prise en charge, de la guérison, du mieux-être et souhaitons le, d'un perpétuel plus être.

* Notons une importante différenciention, les symptômes sont observables, visibles alors que les malaises sont invisibles, mais ressentis et parfois exprimés.

Francine Audet est psychologue
Pour plus d'information: (450) 444-7988
www.FrancineAudet.com 

 

 

 

 

© Copyright ACTMD