Accueil / Home

  ACTMD - Association Canadienne des thérapeutes en Médecines Douces
CATCM - Canadian Association of Therapists in Complementary Medicine

ACDM - Association Canadienne des Massothérapeutes  et Autres thérapeutes en Médecines Alternatives

Accueil / Home

 

 

 

Article du mois
Article of the month

 

 

L'HYPNOSE DEMYSTIFIEE - QUESTIONS / REPONSES
Par: Jocelyn Vincent

Depuis le début de ma carrière comme praticien en hypnose, pas un jour ne passe sans qu'on me pose des questions au sujet de l'hypnose.

Voici celles qui reviennent le plus souvent:

Loin de m'importuner,d'avoir à répondre à ses questions me permet de mieux faire connaître l'hypnose à mes clients et de développer ainsi ce lien de confiance essentiel au travail hypnothérapeutique.

J'ai donc décidé d'écrire ses quelques lignes afin de vous aider, vous aussi, à démystifier l'hypnose et qui sait... à vous donner envie d'expérimenter une approche efficace.

Vais-je perdre le contrôle ?
Contrairement à la croyance populaire, l'hypnose n'est pas un état de sommeil, mais bien un état modifié de la conscience.   Ce qui signifie que la personne continue d'être à l'écoute de son environnement tout au long de la séance.   Si elle sent un danger, automatiquement elle sortira de cet état modifié pour réagir.   Hélas, trop souvent les gens restent avec l'idée de la personne qui fait la poule sur une scène.   L'hypnose de scène n'a rien à voir avec l'hypnose thérapeutique.   D'ailleurs, en état de conscience modifiée, la personne n'a aucune envie de faire le bouffon ou de courir, au contraire, elle se sent détendue et relaxe.
Retour

Est-il risqué de ne pas se réveiller ?
Contrairement au compte de la   " Belle au bois dormant" , où la Belle avait reçu un sort la plongeant dans un sommeil profond jusqu'à l'arrivée de son prince charmant, l'hypnose doit se contenter d'un état modifié de la conscience qui laisse ainsi le plein contrôle à la personne en état d'hypnose. Évidemment, si la personne pratique l'auto-hypnose dans son lit, il est possible qu'elle s'endorme tout doucement comme on s'endort normalement.   Dans un tel cas, elle se réveille au matin comme elle le fait à l'habitude.
Retour

Est-ce que tout le monde est hypnotisable ?
Selon mon expérience et celle de plusieurs confrères:

  • 15% de la population arrive facilement en état d'hypnose
  • 5% de la population y parvient difficilement
  • 80% de la population arrive à l'état d'hypnose, mais à des niveaux divers

Retour

Vais-je revivre les évènements qui m'ont marqué ?
La régression, qui permet de retourner à un âge particulier de la personne, n'est que rarement utilisée.   Le but de l'hypnose n'est pas de faire revivre le traumatisme à la personne !

Il peut, parfois, être nécessaire d'y recourir lorsqu'il y a impasse, mais c'est assez rare.   Tout bon praticien en hypnose se doit de discuter de cette option (la régression) avec son client avant de procéder.

L'hypnose travaille davantage sur le ici et maintenant.   L'hypnose permet d'aider l'individu à trouver ses forces intérieures pour lui permettre de surmonter la problématique ou l'inconfort qu'il vit aujourd'hui.
Retour

Nombre de séances nécessaire ?
L'hypnothérapie est une brève thérapie.   Ce qui signifie qu'il faut, en général, moins de 10 rencontres.   Il n'est pas rare de constater des changements significatifs après seulement 2 ou 3 séances.

Il est difficile de déterminer, à l'avance, le nombre de séances nécessaires à la thérapie, puisque chaque personne à son propre rythme.   Comme dit l'expression: " On ne fait pas pousser les fleurs plus vite en tirant dessus" .   Il faut respecter le rythme de chacun.   Habituellement, le client et le thérapeute font une réévaluation des séances restantes à toutes les trois rencontres
Retour

Jocelyn Vincent est praticien en hypnose et président de l'ACDM
Pour plus d'information: (450) 659-5282
www.CentreSante.com

 

 

 

 

© Copyright ACTMD