Accueil / Home

  ACTMD - Association Canadienne des thérapeutes en Médecines Douces
CATCM - Canadian Association of Therapists in Complementary Medicine

ACDM - Association Canadienne des Massothérapeutes  et Autres thérapeutes en Médecines Alternatives

Accueil / Home

 

 

 

Article du mois
Article of the month

 

 

POURQUOI MON CLIENT N'A PAS ETE REMBOURSE PAR SES ASSURANCES ?
Par: Jocelyn Vincent

Une des questions qui revient souvent est: Pourquoi mon client n'a pas été remboursé par ses assurances ?

Plusieurs facteurs influencent le remboursement des reçus pour assurance.

Le plus important est sans contre dit la couverture qui est offerte à l'assuré. Il faut bien comprendre que l'assurance qui couvre l'employé est avant tout un contrat entre un employeur et une compagnie d'assurances. Ce contrat contient des clauses qui couvrent ou excluent certains traitements. Chaque couverture augmente le prix de la prime.   Ainsi, certains employeurs décideront d'offrir une couverture restreinte pour faire baisser leur prime. Par exemple, l'employeur pourrait décider de prendre une assurance qui couvre les réparations dentaires et les lunettes, mais retirera les services de naturopathie. Il est essentiel que le client vérifie les clauses du contrat pour s'assurer des services couverts.

Le deuxième facteur important est l'obligation pour l'assuré d'obtenir une référence médicale pour obtenir le service. En effet, certains assureurs remboursent pour les soins en médecine douce uniquement sur l'ordonnance d'un médecin.

Le troisième facteur, le maximum alloué par année civile. La plupart des compagnies d'assurances fixent un montant limite soit par année, soit par rencontre.   Par exemple, l'employeur pourrait choisir dans son contrat d'assurance, d'offrir aux employés 500$/année pour des soins de santé naturelle ou il pourrait opté pour 20$/séance sans montant maximum. Le non-remboursement se présente davantage en fin d'année. Le client a toujours été remboursé et tout à coup, il ne l'est plus parce qu'il atteint la couverture maximum pour l'année.

Comme vous pouvez le remarquer, tout est question de prix. Plus de couvertures égale prime plus élevée. L'employeur doit donc évaluer les coûts en fonction de sa capacité financière et de celle de ses employés, puisqu'en général, l'employé doit débourser un certain pourcentage.

Il est important de noter, que c'est la responsabilité du client de vérifier auprès de sa compagnie d'assurances, la raison du refus. Vous comprendrez que pour protéger la confidentialité des dossiers, les compagnies d'assurances ne peuvent fournir d'information à une tierce partie.

Jocelyn Vincent est massothérapeute / praticien en hypnose et président de l'ACTMD
Pour plus d'information: (450) 659-5282
www.CentreSante.com

 

 

 

 

© Copyright ACTMD